fbpx

La colombe de Pâques

colombes

La colombe s’inscrit dans les spécialités culinaires dégustées à Pâques. Ce dessert traditionnel italien est de plus en plus apprécié en dehors des frontières de l’Italie, notamment dans le canton du Tessin en Suisse. En effet, cette brioche fait désormais partie des traditions de Pâques dans cette partie de la Suisse. On a coutume de le consommer pour clore les repas de Pâques. La forme de ce dessert correspond à une colombe, il symbolise la paix, la prospérité et la renaissance.

La colombe de Pâques : l’histoire de la brioche

L’origine de la colombe reste floue, la recette d’antan était d’ailleurs très différente de celle que l’on connaît aujourd’hui.  Elle était composée simplement de farine, d’œuf et de levure. Au fil des siècles, la recette a beaucoup évolué, on a rajouté du beurre et des pâtes d’amande à la préparation. Il est également possible de trouver d’autres variantes enrobées de chocolat, de pistache, de confiture, etc.

La colombe est très similaire au panettone. Les ingrédients utilisés sont d’ailleurs les mêmes, sauf pour le glaçage. La théorie selon laquelle la colombe de Pâques est née dans les locaux des usines agroalimentaires est tout à fait plausible. En effet, ce sont les mêmes machines qui fabriquent ces deux variétés de brioches. L’une est destinée pour les tables de noël et pourquoi pas une autre variante pour les festivités de pâques.

La colombe : la préparation

La colombe passe par un long processus de préparation assez complexe. La pâte doit passer par différentes étapes de levée. Il faut compter entre deux à seize heures pour chaque étape avant de passer au glaçage et à la cuisson.

Il faut faire la différence entre les simples desserts de Pâques et la colombe. Pour avoir l’appellation “colombe de pâques”, les producteurs doivent respecter certaines règles pour la préparation de cette brioche. L’utilisation de la “levure mère” est obligatoire. Il s’agit d’un ferment naturel beaucoup plus résistant face aux bactéries. Avec l’utilisation de ce ferment, les colombes peuvent se conserver plus longtemps. Quant aux autres ingrédients, il faut respecter des dosages minimums :

  • 4 % de jaune d’œuf,
  • 15 % d’écorce d’agrumes,
  • 2 % d’amandes.

Chaque producteur a le droit d’ajouter d’autres ingrédients naturels à sa préparation pour se démarquer de la concurrence. Pour ce qui est du glaçage, il devra être composé de blancs d’œuf, de sucre et d’amandes.

Quelles colombes choisir pour Pâques ?

Les colombes proposées sur le marché actuel n’ont plus rien à voir avec celles proposées au départ. Elles sont aujourd’hui proposées dans différents parfums tout aussi savoureux et gourmands. Les meilleures colombes de Pâques sont celles qui sont fabriquées artisanalement comme celles de la pâtisserie “Fiasconaro”.  Cinq parfums sont disponibles et il est déjà possible de précommander pour Pâques :

  • Colombe Oro Verde,
  • Colombe Nero Sublime,
  • Colombe Chocolat,
  • Colombe Classica,
  • Colombe Fruits des Bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.